La polémique autour du transfert punitif du constable Fayaaz Cadersa, de la Traffic Branch au Vacoas Detention Centre, continue à faire des vagues.
Vijaya Sumputh

Le policier Fayaaz Cadersa s'est retrouvé à l'hôpital. Il aurait du mal à s'adapter à son nouvel environnement de travail. Quant à Vijaya Sumputh, elle s'est rendue à la CCID, vendredi 21 décembre. Elle a porté plainte contre ses détracteurs pour propos calomnieux. Elle affirme que tout ce qui est véhiculé à son sujet n'est qu'un tissu de mensonges :

Je n'y suis pour rien dans le transfert de ce policier. Ces allégations font beaucoup de tort à ma famille et à moi. Il s'agit de faussetés montées dans le seul but d'attirer l'attention médiatique.

Fayaaz Cadersa, qui a été transféré de la Traffic Branch, où il était affecté depuis 11 ans, au Detention Centre de Vacoas n'en démord pas. Il est convaincu que son transfert a un lien avec la contravention qu'il a dressée à l'ancienne directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care. Il n'a pas tardé à réagir à la plainte de celle-ci :

Si Mme Sumputh dire ki so famille p souffert dans sa zistoire la, mo demande li guette bien entre so famille ek mo famille kisanla p plus souffert. Mwa ki p paye sa. Mo péna nanyen personnel contre madame la. Mo zis envi zot transfère mwa dans Eastern Division. Je suis prêt à travailler là où on décidera de me poster.

Et d'ajouter :

Faire trajet Sébastopol ziska Vacoas par bus toulézour ene mari martyre. Mo pas senti mwa bien dépi plusieurs jours. Monn bizin admette dans l'hôpital tou. Mo p malade.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts