Rs 500 000. C’est le montant des dommages réclamé à une commerçante pour importation des produits contrefaits.

YOUR REACTION?

ADIDAS International Marketing et ADIDAS AG reprochent à Sarita Devi Ramsaha d’avoir importé à Maurice 40 T-shirts et 30 shorts portant des marques identiques à ADIDAS.

C’est le 26 juillet que les plaignantes, propriétaires de la marque ADIDAS, ont été informées par les autorités douanières de cette importation. Les sociétés allemandes affirment n’avoir pas autorisé cette commerçante à importer des produits portant la marque ADIDAS.

Selon ADIDAS, la commerçante a enfreint leurs droits en vertu de l’Industrials Designs and Trademarks Act de 2002. L’entreprise allemande a porté l’affaire devant la cour commerciale.

Ces sociétés réclament un ordre d’injonction perpétuel interdisant à la commerçante de prendre possession des produits contrefaits. Elles veulent aussi obtenir un ordre les autorisant à détruire ces produits contrefaits avec la collaboration des autorités douanières aux frais de la commerçante.

Le groupe allemand demande à cette instance judiciaire de condamner la commerçante de lui verser des dommages de Rs 500 000. Il a retenu les services de Me Sanjana Dwarka Gujadhur, avouée.

Source: L'Express

Facebook Conversations




Latest Posts