Une habitante de Pointe-aux-Sables a porté plainte hier, dimanche 20 juin, au poste de police de Line Barracks.

YOUR REACTION?

La présumée victime.

Dans sa déposition, la trentenaire explique que jeudi, elle s’était rendue à l’hôpital Jeetoo, Port-Louis pour des traitements et elle allègue y avoir été victime d’attentat à la pudeur par nul autre qu’un médecin qui l’auscultait.

Elle est arrivée à l’hôpital aux alentours de dix heures et une heure plus tard, elle se trouvait dans la salle de consultation. Elle a fait comprendre au médecin sur place qu’elle avait des douleurs au ventre. Selon elle, le médecin aurait alors touché plusieurs parties de son corps, avant d’introduire un doigt dans ses parties privées.

Il lui aurait ensuite demandé de se rendre dans une autre chambre pour vérifier ses signes vitaux. Après quelques minutes, elle est retournée dans la salle de consultation du médecin et ce dernier lui aurait demandé de s’allonger à nouveau avant de procéder encore à des attouchements. 

La victime souligne que cet incident l’a tourmenté d’autant plus que ce jour-là, il n’y avait pas d’infirmière présente. Elle a été examinée par un autre médecin, en présence d’une policière, après sa plainte. Le médecin fait l’objet d’une enquête pour attouchements.

Facebook Conversations




Latest Posts