Il flânait à la place de l’immigration hier, mercredi 12 février. L’allure suspicieuse de Jacob Jean Emmanuel Speville a interpellé les policiers Bundhooa et Thakoor, qui étaient en patrouille sur les lieux. Mais l’homme n’était pas content que les policiers s’intéressent à lui.

YOUR REACTION?

Jacob Jean Emmanuel Speville.

Lorsque les agents de l’ordre lui ont demandé la raison de sa présence, Jacob Jean Emmanuel Speville, alias “Razoir Bic”, a répondu :

Mo p atann bus. Ki pou ena bann gogot ?

Il a ensuite pris la poudre d’escampette. Après une brève course-poursuite, les policiers arrivent à l’arrêter et il est informé qu’il a commis un délit et qu’une charge de Rogue and Vagabond sera logée contre lui. 

Mais le suspect ne l’entend pas de cette oreille. Il résiste, un troisième policier, qui est affecté à la circulation, doit venir prêter main forte aux constables Bundhooa et Thakoor pour embarquer le récalcitrant.

Arrivé au poste de police de Trou-Fanfaron, “Razoir Bic” s’enfuit à nouveau et pour ce faire, il bouscule le constable Thakoor, qui a été blessé au torse. Une nouvelle course-poursuite s’engage et le suspect est capturé une deuxième fois. Il a gardé son droit au silence et est détenu au poste de police de Vallée-Pitot.

Facebook Conversations




Latest Posts