Yash Meetoo, un élève de 13 ans, n’est pas prêt d’oublier sa mésaventure à l’école de sitôt. Cet habitant de Vallée-des-Prêtres, qui fréquente un collège d’État dans le nord, a été sévèrement battu par son enseignant pendant la classe d’ICT, le 8 mars dernier.
Yash Meetoo

Selon Yash, qui est en pré-vocationnelle, il était dans la classe d’ICT en compagnie de ses camarades de classe quand son instituteur aurait exigé qu’il ramasse un stylo cassé qui traînait par terre. L’adolescent aurait suivi les ordres de son enseignant.

Mo pann trouve poubelle, monn al demande li, monsieur kot ena poubelle ? Linn dire mwa mo pas gagne droit jette saleté dans poubelle ki ici, alors monn ramasse plume la dans mo sac pou mo jette li après.

Apparemment mécontent de son acte, l’instituteur aurait alors essayé de confisquer son cartable en lui disant :

Dépi zordi, ca sac la linn vinn pou mwa.

De son côté, Yash aurait tiré fort sur le sac pour ne pas se laisser faire.

Furieux, l’instituteur l’a alors appelé pour le punir devant toute la classe. Il a reçu quatre coups avec une règle en fer sur sa jambe et à la main. Le quatrième coup lui a causé une entaille sur le coude gauche. En rentrant à la maison, sa mère l’a emmené au poste de police de la localité avant de le conduire à l’hôpital Jeetoo, où sa blessure a été suturée.

Dhajamani Meetoo, la mère de l’étudiant, se dit outrée par l’établissement scolaire qui n’a pas jugé bon de lui l’informer ou de lui fournir une explication à la suite de cet incident.

Si mon fils a fauté, le devoir de l’enseignant est d’informer les parents et non pas de prendre les choses en main de cette façon.

Traumatisé après cet incident, le garçon ne veut plus se rendre à l’école. Une plainte a été enregistrée auprès du ministère de l’Éducation et des Ressources humaines. Le service de presse du ministère nous indique qu’une enquête a été ouverte. En attendant, une équipe de la Zone 1 Directorate fait un suivi au niveau de l’école.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts