Un étudiant de 23 ans qui habite à Bel-Air-Rivière-Sèche allègue qu’il a été victime d’attouchements sexuels au petit matin, mardi 11 septembre, dans sa localité. Il accuse un homme de 40 ans. Le suspect a été arrêté mardi et il nie les allégations. Il est actuellement en liberté conditionnelle pour un délit similaire qui s’est produit en 2014.
Faadil Choonee

Le jeune homme est en état de choc. Dans une plainte au poste de police de Bel-Air-Rivière-Sèche, il explique mardi, vers 1 heure du matin, il a reçun un appel de Faadil Choonee, un proche du MSM, sur son portable. Celui-ci lui aurait demandé de le rencontrer dans l’enceinte d’un supermarché de la localité.

Linn dire mwa ena ene travail important pou faire, vinn zouen li. Linn vinn prend mwa dans loto ek linn arrête machine la inpé pli loin. La, linn embrasse mwa dans mo likou ek commence passe la main ar mwa. Mo ti p ouvert la porte pou sauver, lerla em li dire mwa li envi faire malice ar mwa. Monn réfusé. Linn dire mwa pou li pou mette ene case vol contre mwa.

Le jeune homme a raconté à la police dans quelles circonstances il a fait la connaissance du quadragénaire. Il a fait sa connaissance il y a trois mois.

Li ti p rode ene la boutique pou acheter cigarette ek monn montrer li kot li kav gagner. Nounn contine blaguer, lerla linn dire mwa li ena contact dans gouvernement ek li kav faire mwa gagne ene travail. Nounn échange nous niméro portable ek rentre camarade.

Mardi matin, le suspect, qui n’est pas inconnu de la police, a été interpellé. Il a nié les allégations à son encontre. Il a également porté plainte contre l’étudiant pour vol de Rs 25 000. Dans sa déposition, il explique que sa voiture est tombée en panne dans la région de Bel-Air et que le jeune homme l’a approché pour demander s’il peut l’aider. Et celui-ci a volé son portefeuille contenant les Rs 25 000.

Le jeune homme a été interrogé à ce sujet par la brigade criminelle de Bel-Air-Rivière-Sèche. Il a expliqué qu’il s’agit d’un complot et il n’a pas été arrêté.

Faadil Choonee a été traduit devant la cour de Flacq après son interrogatoire. Il répond d’une accusation provisoire d’attentat à la pudeur. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule.

Source: Defimedia

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts