Accompagnées de leurs parents, quatre filles se sont rendues à la police de Rivière-Noire, hier soir, lundi 10 septembre.

Elles auraient été abusées sexuellement. Elles ont dénoncé leurs agresseurs, qui les auraient forcées à prendre de la drogue synthétique.

Parmi les suspects, se trouve un récidiviste qui a purgé une longue peine d’emprisonnement pour viol.

Une enquête a été ouverte. La CDU a été avertie.

Source: L'Express

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts