Si elle a vécu les plus beaux jours de sa vie en mettant au monde un enfant, ce n’est pas le cas pour sa vie professionnelle.

YOUR REACTION?

Neha.

Neha*, de Vacoas, âgée de 24 ans, explique : 

J’ai été embauchée dans un supermarché à Vacoas en janvier alors que j’étais enceinte. Le lundi suivant l’entrée en vigueur du confinement, en mars, mon employeur m’a dit de ne pas venir travailler. Le 13 avril dernier, je l’ai contacté afin de reprendre mon poste. Il m’a fait alors comprendre verbalement que j’avais été licenciée en raison de ma grossesse.

La jeune femme a décidé de porter plainte contre son employeur au bureau du Travail.

* Prénom modifié

Facebook Conversations




Latest Posts