Mohammad Faez Ghoora, un coiffeur, a emporté 45 bouteilles de shampoing d’un supermarché dans l’Est du pays sans passer à la caisse. Comment a-t-il fait pour tromper la vigilance des membres de la sécurité ?

YOUR REACTION?

Mohammad Faez Ghoora.

C’est un inventaire qui a permis de découvrir de pot aux roses. C’est pourquoi, les membres de la sécurité du supermarché ont décidé de tendre un piège au voleur présumé. Ce dernier a été identifié grâce aux images des caméras de surveillance.

Le jeune homme de 23 ans a été aperçu le 3 et le 9 mars à l’intérieur du supermarché. Il portait un sac à dos. La première fois, il a acheté une paire de savates et la seconde, il est reparti les mains vides. Bizarre !

Lorsqu’il s’est pointé à nouveau le 10 mars, les membres de la sécurité l’ont interpellé. Mais Mohammad Faez Ghoora, s’est défendu bec et ongles. Il a nié être l’auteur de ces vols.

Pas convaincu, le responsable du supermarché a alors alerté la police de Lallmatie. Le jeune coiffeur a été conduit au poste de police.

Sous le feu roulant de questions, il a subitement retrouvé la mémoire. Il avait pris des bouteilles de shampooing, a-t-il dit au sergent Judoo, mais il les a laissés au supermarché. Où exactement ? Il n’a pu fournir une bonne explication.

 Il a été traduit devant le Bail and Remand Court (BRC), hier après-midi. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière.

Facebook Conversations




Latest Posts