Donner un coup de pouce peut coûter cher. Un fonctionnaire risque de l’apprendre à ses dépens.
L’une des photos que la jeune femme aurait envoyée au fonctionnaire.

Il aurait demandé à une jeune femme des photos “touni” d’elle afin qu’il accélère les procédures pour l’obtention de son passeport. La principale concernée aurait hésité avant de finalement accepter. L’affaire a été conclue.

Leur deal aurait pu rester secret… si les échanges de messages et de photos qu’ils ont eus n’avaient pas atterri devant l’ICAC. Celle-ci a ouvert une enquête.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts