Des restes humains avaient été découverts au Caudan Waterfront en janvier 2016 par les policiers du port. Trois ans après, un rebondissement de taille est survenu dans le cadre de cette affaire.

Les hommes du chef inspecteur Taujoo de la police du port sont enfin parvenus à identiter la victime, ce mardi 8 janvier. Il s’agit de Christopher Patrick Rangasamy, un habitant de Bois-Marchand. Ce dernier était porté disparu depuis le 26 janvier 2016. Des analyses ADN ont confirmé qu’il s’agit bel et bien du jeune homme de 30 ans.

Franchette Rangasamy, la mère de la victime, ose encore y croire. Elle nous relate que la police l’a contacté ce mardi matin pour l’informer que les ossements découverts au Caudan Waterfront appartenaient à son fils.

Mo encore rapel zour li ti perdi. Nous ti ensam. Mo ti p trap so la main dans Port-Louis. Mo garçon so la tête pas trop bon, li ti p suive traitement mental. Ene kou linn largue mo la main ek commence galouper. Monn essaye galoupe derrière li mais li ti fini aller. Sa em dernier zour monn trouve li vivant.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts