Un homme de 52 ans a écopé de deux ans de prison infligé par la magistrate Darshana Gayan, devant la cour intermédiaire, pour détournement de mineure. Le verdict intervient 9 ans après la plainte de la fille de sa concubine.
La victime est âgée aujourd’hui de 22 ans.

Le quinquagénaire répondait d’abus sexuel sur une mineure, à Surinam en 2009. Celle-ci était alors âgée de 13 ans. Il avait plaidé non coupable.

Dans ses dépositions produites en cour, l’accusé avait fait des aveux. Cependant, lors de son témoignage sous serment, il est revenu sur ceux-ci et a déclaré avoir fait ces aveux après avoir été tabassé par la police.

La plaignante.

Il a donné des détails de son agression par des agents de police. Il a soutenu que sa compagne et sa soeur l’ont emmené voir un médecin et qu’il devait subir une opération. Cependant, il n’a pas subi d’intervention. Il dit avoir aussi porté plainte devant la Commission des droits de l’homme.

La poursuite n’a pas appelé la victime à la barre des témoins, vu les aveux de l’accusé.

Prenant en considération les déclarations de l’accusé en cour, celle-ci a rejeté la version de brutalité policière et a indiqué que le délit commis par l’accusé est sérieux. La cour soutient que l’accusé était un adulte, conscient de ses actes.

En outre, il a commis un abus de confiance, car la plaignante est la fille de sa concubine. Pour ces raisons, elle a estimé une peine de prison amplement justifiée.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts