L’ancien Chief Stipe du MTC, Ian Patterson, a remporté son procès qu’il avait intenté au groupe Le Mauricien en cour. Cela pour des articles de presse qu’il avait qualifié de mensongères et fausses. Le verdict de la Cour suprême est tombé : Le Mauricien a été sommé de payer Rs 300 000 à l’Australien.

YOUR REACTION?

Ian Patterson.

Les plaintiffs sont Ian Patterson et sa fille, Caroline Patterson, alors que les defendants sont Le Mauricien, M. Jacques Rivet, M Gaëtan Sénèque, M Patrick Jean Louis et M Jean Michel Giraud. L’ex Chief Stipe et sa fille affirmaient que certains articles publiés concernant le “fameux” diner à Chamarel, étaient hautement diffamatoires. Après avoir pris en considération les points avancés, le juge a statué en faveur des plaintiffs.

Dans son jugement, V. Kwok Yin Siong Yen indique :

For the above reasons I find that Plaintiff No 2 has proved on a balance of probabilities that Defendants No 1 and 2 have committed a “faute” by publishing an article which was defamatory of Plaintiff No 2 for which she is entitled to damages from Defendants No 1 and 2. I consider that the sum of Rs 300 000 will fairly and adequately compensate her for the prejudice she has suffered following that article.

C’est Me Rama Valayden et Me Preetam Chuttoo qui représentaient les intérêts de Ian Patterson et de sa fille, Caroline Patterson.

Lisez le verdict de la cour :

Facebook Conversations




Latest Posts