Le PM, Pravind Jugnauth, intente un procès en Cour Suprême contre La Sentinelle, propriétaire du quotidien L’Express, et son directeur des publications, Nad Sivaramen, pour allégations mensongères à l’égard de sa famille, et notamment ses enfants.

YOUR REACTION?

Nad Sivaramen et Pravind Jugnauth.

Le chef du gouvernement souligne dans sa plainte, déposée mercredi 29 juillet, que ce procès est motivé “par des raisons personnelles et familiales et non pas par des considérations nationales.”

À noter que L’Express a publié une série d’articles sur les proches de Pravind Jugnauth. “Ces allégations sont fausses”, réfute le Premier ministre dans sa plainte.

Pravind Jugnauth estime que les auteurs de ces articles ont “individuellement et/ou collectivement délibérément assuré que ces allégations soient écrites et/ou publiées et/ou diffusées sur le web sachant qu’elles sont fausses, malicieuses et diffamatoires.”

Le procès sera appelé en octobre prochain.

Facebook Conversations




Latest Posts