C’est un dîner de travail qui risque de provoquer une indigestion générale.

YOUR REACTION?

La haute hiérarchie de l’Economic Development Board (EDB) et les quatre représentants à l’étranger ont organisé un dîner de travail à l’hôtel Royal Palm hier, vendredi 26 octobre.

Le choix du prestigieux établissement fait tiquer, d’autant que l’institution ne s’est pas encore illustrée sur le plan des réalisations.

Certains n’hésitent pas à s’indigner de ces dépenses superflues et l’étalage de leur goût pour le luxe, alors que le personnel au bas de l’échelle se plaint des disparités salariales après la fusion.

Le salaire de Rs 928 800 par mois et une allocation de logement de Rs 100 000 touchés par le CEO, François Guibert, n’est pas pour arranger les choses.

Lorsqu’ils avaient, eux, réclamé une révision salariale, une firme privée n’a recommandé qu’une hausse de 5 % de leur salaire.

Source: L'Express Newspaper (27/10/2018)

Facebook Conversations




Latest Posts