Le verdict est tombé hier, vendredi 6 octobre, aux Assises. Walter Wang Wen Teh Wang Min Yung, un Mauricien, a été condamné à 28 ans de prison, alors que Frédérick Philippe Fernandez-Gimenez, un coiffeur français, devra purger une peine de dix ans.

YOUR REACTION?

Frédérick Philippe Fernandez-Gimenez et Walter Wang Wen Teh Wang Min Yung.

L'homme d'affaires Walter Wang Teh a été reconnu coupable d’avoir tenté de se procurer de la drogue auprès du Français. Ce dernier, qui a plaidé coupable de trois charges retenues contre lui, était poursuivi pour avoir importé 278 grammes d’héroïne, 4,7 g de cocaïne et une tablette de Subutex.

C’est le 12 février 2013 que le Français a été interpellé à l’aéroport. Questionné par des officiers de l’ADSU, le  Français avait indiqué être venu à Maurice sous les instructions d’un Malgache du nom d’Ayed Abdou, précisant que son contact local avait pour nom Jet.

L’ADSU devait alors mettre sur pied un exercice de livraison surveillée afin d’interpeller le contact en question. La transaction devait se faire à l’hôtel Voila, à Bagatelle.

Le passeur français, qui avait déjà une chambre réservée à l’hôtel, aurait ainsi attendu que son contact mauricien arrive, sous la supervision de la police. Ce n’est que le lendemain, dans la matinée, qu’une femme de chambre aurait remis une enveloppe à Gimenez contenant une somme d’argent et une note. En visionnant les images des caméras de vidéosurveillance de l’hôtel, les policiers ont alors réussi à intercepter l’homme d’affaires, qui tentait de placer un colis sous la porte de la chambre du passeur français.

Arrêté, Walter Wang Teh devait admettre avoir importé de la drogue en raison de ses difficultés financières:

Mon faire amen ca la drogue la pou sauve mo lakaz parski la banque ti pou saisi li. Mo doit la banque Rs 5 millions.

Les suspects ont ensuite été traduits aux Assises. 

Facebook Conversations




Latest Posts