Rs 23 millions. C’est la valeur de l’héroïne qui a été saisie sur 4 Zimbabwéennes à l’aéroport de Plaisance. Elles avaient 1,6 kg de drogue, sous forme de boulettes, dans leur derrière.

YOUR REACTION?

Les quatre Zimbabwéennes.

Agées entre 22 et 32 ans, les 4 Zimbabwéennes, à savoir Lisa Takudzwa, Mudembo Mercy, Patience Sami et Tanaka Mitchel, ont été arrêtées par des officiers de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) le 9 novembre dernier à leur descente d’avion.

Les quatre mules zimbabwéennes ont été arrêtées lors d’un exercice de profiling. Elles s’apprêtaient à traverser le Green Channel lorsqu’elles ont été interpellées par les autorités.

Initialement, les 4 mules ont fait croire aux officiers qu’elles sont à Maurice pour entreprendre un voyage religieux. Mais, leur version n'a pas convaincu les officiers. Leurs bagages ont été ainsi passés au crible, Toutefois, rien d’incriminant n’a été découvert.

Soumises à un interrogatoire serré, les 4 jeunes femmes ont fini par cracher le gros morceau. Elles ont avoué avoir enfoncé des boulettes d’héroïne dans leurs derrières en Afrique du Sud avant de prendre l’avion pour Maurice.

Admises à l'hôpital Jawaharlal Nehru, les 4 mules ont purgé au total 126 boulettes d'héroïne. Selon nos recoupements, elles avaient fait le trajet Zimbabwe-Afrique du Sud-Maurice.

A Maurice, elles devraient séjourner dans un hôtel à Pointe-aux-Sables.

Les 4 Zimbabwéennes ont été maintenues en détention en attendant leur comparution devant le tribunal de Mahébourg, ce jeudi 5 décembre, sous une accusation provisoire de trafic de drogue. L’enquête se poursuit.

Facebook Conversations




Latest Posts