Depuis qu’Altaaf Futloo, 29 ans, a été appréhendé dans la soirée d’hier, mardi 16 février, l’enquête avance vite. Cet habitant de Saint-Pierre avait été arrêté pour le meurtre de sa mère. Aux petites heures ce mercredi, il a révélé aux enquêteurs le lieu où il avait caché le cadavre.

YOUR REACTION?

Altaaf Futloo a indiqué aux policiers où il avait caché le cadavre d’Ameena Yadun.

Une vive dispute a éclaté après qu’Altaaf Futloo, 29 ans, a demandé à sa mère de lui remettre un peu d’argent, samedi 13 février. Mais, Ameena Yadun, 56 ans, aurait refusé car il reprochait à son fils son addiction à la drogue synthétique. Dans un accès de colère, le jeune homme s’est saisi d’un couteau de cuisine et a égorgé sa mère. Toutefois, le jeune homme a déclaré aux policiers qu’il n’était pas lucide au moment des faits et ne se souvient pas de la suite des événements.

Lundi 15 février, Altaaf Futloo s’est rendu au poste de police pour signaler la disparition de sa mère. Aux policiers, il a fait savoir qu’Ameena Yadun n’a pas donné signe de vie depuis la veille. Hier, les policiers ont soumis Altaaf Futloo à un interrogatoire serré, et ce dernier a fini par avouer le crime. En effet, lors d’une fouille, des traces de sang avaient été retrouvées dans la maison.

Au début, Altaaf Futloo avait dit aux enquêteurs que le cadavre était dans un terrain en friche près d’un rond-point entre Khoyratty et Arsenal. Mais une première battue n’a rien donné. Par la suite, Altaaf Futloo a dit aux policiers que le corps était à Côte d’Or, sur un terrain en friche. Il a indiqué le lieu exact aux policiers. Le cadavre était enveloppé dans du tissu et recouvert de pneus usés.

Une autopsie sera pratiquée dans la journée. Quant à Altaaf Futloo, il comparaîtra devant le tribunal de Moka où une charge provisoire d’assassinat sera retenue contre lui.

Mise à jour

Après sa comparution en cour de Moka ce mercredi, Altaaf Futloo a été reconduit en cellule policière. Il répond d'une accusation provisoire d'assassinat.

Selon l'autopsie pratiquée par le De Sudesh Kumar Gungadin, la victime est décédée d'une slashed wound to the neck.

Facebook Conversations




Latest Posts