3 800 tonnes d’huile lourde et 200 tonnes de diesel se trouvent sur le vraquier échoué au large de Pointe-d’Esny dans la soirée de samedi.

YOUR REACTION?

Selon des sources proches du dossier, il s’avère que la salle des moteurs a commencé à prendre l’eau. Du coup, le risque que le fioul se déverse se précise. Quant aux raisons de cet échouement, elles restent toujours obscures, d’autant que l’équipage a disparu…

En effet, lorsque le transporteur de vrac s’est échoué sur les récifs, samedi soir, il n’y avait personne à bord. Pourtant, d’après nos renseignements, il devrait y avoir une dizaine de membres d’équipage.

Par ailleurs, il n’y a eu aucun appel de détresse au moment où le Wakashio a commencé à dériver de son trajet originel. Où sont donc passés les membres d’équipage ? Ont-ils pris la fuite pour des raisons encore inconnues ? Aucune piste n’est écartée à ce stade. 

Facebook Conversations




Latest Posts