Elle a été victime d’un resserrement de crédit. Cash n Carry, principale enseigne de produits électroniques et d'électroménager à Maurice, est placée sous administration judiciaire depuis le lundi16 novembre. C’est Huns Biltoo, partenaire de la firme d’audit KMPG, qui a été nommé administrateur de la société.

YOUR REACTION?

Le revendeur d'électroménager a vu ses ventes réduites de 40 à 50 % suivant le lockdown survenu entre mars et mai dans le sillage de la pandémie du coronavirus. 

En attendant les recommandations de l’administrateur, Cash n Carry poursuivra ses activités. Pour l’heure aucun emploi n'est menacé.

Entretemps, Huns Biltoo dressera un bilan financier de la société. Par la suite, il décidera d’un plan de redressement pour Cash n Carry.

Il faut savoir que l’administration volontaire est un mécanisme prévu par les articles 213 sous l’Insolvency Act 2009.

Lorsqu’une compagnie est sous administration volontaire, l’administrateur prend le contrôle des affaires de la compagnie. Il est tenu d’enquêter sur les affaires et les moyens de sauver l’entreprise dans l’intérêt des créanciers, des employés et des actionnaires.

L’administrateur peut aussi exploiter l’entreprise et gérer ses biens et ses affaires avec pour objectif de sauver l’entreprise.

Avec Galaxy et Courts Mammouth, Cash n Carry fait partie du trio de tête des ventes d’électroménagers et de produits  électroniques, bien que Courts fasse aussi dans le mobilier.

Brassant un chiffre d’affaires annuel de Rs 1,2 milliard, Cash n Carry, dont le goodwill établi auprès du public est indéniable, s’est, au cours des années, développée sur neuf sites à travers l’île et emploie à l’heure actuelle 250 personnes. Elle appartient à la famille Li Sung Sang.

Facebook Conversations




Latest Posts