C’est en compagnie de sa grand-mère qu’une adolescente de 17 ans s’est rendue au poste de police de Rose-Belle, vendredi 19 octobre.

YOUR REACTION?

L’adolescente.

Elle a porté plainte contre un homme qui n’aurait eu de cesse de la harceler au téléphone, jeudi, tout en se faisant passer pour un officier du ministère de l’Éducation. Et les questions posées sont pour le moins osées.

Aux enquêteurs, la jeune fille a expliqué qu’elle avait reçu un appel jeudi, alors qu’elle était chez elle, à Rivière-du-Poste.

Mo papa in dire mwa ene officier ministère l'Education envi koze ar mwa.

Au bout du fil, une voix d’homme, qui lui demande son âge ainsi que son numéro de portable.

Linn dire mwa li envi koze lor violence ek éducation sexuelle.

La conversation a cependant pris une autre tournure.

Linn demande mwa si mo dans salle de bains ek ki mo p faire... Apès linn demande mwa si mo content doigter. Monn senti mwa humilié. Monn raconte tou mo papa.

Nullement refroidi, le pervers aurait de nouveau appelé la jeune fille à plusieurs reprises, le même jour. Ce qui l’a incitée à se rendre au poste de police.

De son côté, un préposé au ministère de l’Éducation affirme que “cette affaire est prise au sérieux” et qu’une enquête sera ouverte.

Facebook Conversations




Latest Posts