Marie, une fillette de huit ans, a été sauvée de justesse alors que sa mère a tenté de la brûler vive après l’avoir aspergée d’alcool. Les faits se sont produits lundi soir 16 avril.
Comme punition, la fillette est souvent contrainte de passer la nuit dans cette niche.

Les malheurs de la petite ne datent pas d’hier. Séparée de son père il y a trois ans, elle n’a pas eu une enfance facile.

Selon les dires de ses voisins, la fillette est maltraitée par sa mère quotidiennement depuis sa plus tendre enfance. Comme punition, Marie est souvent contrainte de passer la nuit dans une niche.

La mère de la fillette, Mylène Louis, une prof de Zumba de 52 ans, est activement recherchée par la police.

De son côté, Angelo, le père de la fillette, réclame la garde exclusive de sa fille. Il affirme que celle-ci est traumatisée.

Zamais mo ti pou penser ki ene mama kav faire ene zafer koumsa ar so propre zenfant. Mo tifi in traumatisé. Li kouma dire dans perdition. Li ti content gagne ene kikenn console li. J’ai formulé plusieurs demandes pour avoir la garde de ma fille car elle ne bénéficiait d’aucun soutien de la part de la CDU. Mais je n’avais même pas le droit de rendre visite à mon enfant.

La CDU affirme qu’elle a référé l’affaire à la police et que la fillette bénéficiait d’un soutien psychologique depuis mai 2016.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts