Rachel a fait la connaissance de David au mois d’ocotobre 2020. Ils se sont liés d’amitié et ont donné libre cours à leurs pulsions sexuelles. Mais cette adolescente de 17 ans ignorait que son “petit ami” filmait leurs ébats à son insu.

YOUR REACTION?

Rachel* a fini par le découvrir au moment où elle a décidé de mettre un terme à leur relation. C’est-à-dire au mois de février de cette année. Le jeune homme, âgé de 21 ans, n’a cessé de la harceler et a menacé de publier des vidéos d’elle sur les réseaux sociaux.

L’adolescente, craignant que son ex-petit ami ne mette ses menaces à exécution, a décidé de tout raconter à la police, lundi 24 mai. Elle raconte, dans sa déposition, qu’elle avait invité son ex-petit ami à son domicile durant l’absence de ses parents.

Le jeune homme, un helper habitant Nouvelle France, a été interpellé. Confronté aux accusations portées contre lui, il a fait valoir son droit au silence.

Mo pou donne mo l’enquête en présence mo avocat.

Il a passé une nuit en cellule policière et a été traduit en cour mardi 25 mai. Il a retrouvé la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 10 000. L’enquête est supervisée par l’ASP Aliar.

* Prénom modifié

Facebook Conversations




Latest Posts