Il ne cultive pas du gandia pour le revendre, assure-t-il. Mais pour “parfumer” sa maison et pour “épicer” les petits plats mauriciens qu’il prépare avec amour, dont le curry… C’est ce qu’a affirmé Dharmanand Kumar Grodoyal en cour intermédiaire, durant la semaine écoulée.

YOUR REACTION?

Dharmanand Kumar Grodoyal et sa concubine Mohinee Noyan.

Cet homme de 23 ans fait face à plusieurs accusations provisoires, dont trafic de drogue, smoking dangerous drug et possession de cannabis. Lors de sa comparution, il a plaidé coupable pour consommation de cannabis. Cela, après que 3,5 kilos de gandia ont été découverts chez sa concubine, le 8 janvier 2017, à L’Espérance-Trébuchet. Valeur de la marchandise : Rs 5,1 millions.

C’est vrai que je suis un grand consommateur de gandia mais je n’en cultive pas pour la distribution. Je ne comprends pas comment la police a pu écrire, dans mon statement, que j’ai dit cela.

D’ajouter qu’il consomme directement les graines.

Je les utilise comme d’autres utilisent des épices lors de la cuisson pour mes repas, sans compter que je parfume ma maison avec…

Sa concubine, Mohinee Noyan, 24 ans, est pour sa part accusée de permitting a land to be planted with cannabis plants.

Me Akeelesh Caussy, qui représente Dharmanand Kumar Grodoyal, a ainsi présenté une motion de “voir dire”, pour contester le contenu du statement. Elle sera débattue à une date ultérieure.

Source: L'Express

Facebook Conversations




Latest Posts