Cela fait quelques mois que Rajesh, âgé de 45 ans, souffre de son pied à la suite d’une inflammation. Comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’un homme l’escroque de la somme de Rs 150 000 en lui faisant croire qu’il peut l’aider à obtenir la guérison en Inde. Un suspect a été arrêté. Il s’agit de Mustapha Mungralie, un homme au lourd casier judiciaire.
Mustapha Mungralie

Rajesh explique avec beaucoup de peine :

Mo ti p faire dialyse. Zonn mal faire pikir. Mo lipied in gagne inflammation. Délo in ramasse dans mo lipied. Trois mois mo pann marche ditou.

Ce père de famille de 45 ans confie qu’il a trouvé refuge dans la prière pour soulager la souffrance qui le tenaille chaque jour. C’est ainsi qu’en début d’année, il se rend dans un lieu de culte à Port-Louis.

Ene dimoune in dire mwa al laba, faire la prière ek ki mo lipied pou kapav bien.

Sur place, Rajesh fait la connaissance d’un dénommé Mustapha Mungralie, originaire de Quatre-Bornes.

Mo pas ti p kapav marcher kan monn al laba. Chauffeur ti p bizin saryé mwa. Laba mem sa missié Mustapha la ti été. Monn dire li rann mwa ene service ek mette mwa dans loto parski mo lipied pas bon.

Une amitié naît entre les deux hommes.

Sak fois mo al laba pou faire la prière mo zouenn ar li.

Mais Mustapha cache bien son jeu. Condamné à plusieurs reprises pour divers délits d’escroquerie, il voit en Rajesh une proie idéale et l’occasion de se faire facilement un peu d’argent. 

Sans tarder, Mustapha fabrique une histoire. Il propose à Rajesh de se rendre à Chennai, en Inde, pour des traitements dans un centre hospitalier.

Linn dire mwa ena ene société ki pou faire donation pou avoy mwa soigner ek ki pou mank zis Rs 150 000.

Avec l’aide de ses proches, Rajesh parvient à réunir la somme. Il la remet en toute confiance entre les mains de Mustapha pour qu’il enclenche les démarches. C’était en mars dernier. Rajesh n’avait plus qu’à attendre patiemment son départ pour la Grande péninsule.

Linn mem dire mwa bizin faire ene test dans ene clinic Maurice. Linn aussi dire mwa ki dans ene semaine ki pou al l’Inde.

Depuis, l’escroc a joué les abonnés absents, selon Rajesh.

Linn dire mwa li pou vinn cherche mwa pou al clinic akoz mo pas kapav marcher. Mais zamais li pann vini. Linn reste roule mwa. Tou kou li dire mwa lot semaine pou aller. Lot semaine fini arriver encore lot semaine bizin atann.

Rajesh désespère. Même ses appels téléphoniques à Mustapha restent sans réponse.

Kan mo téléphone li, li pas décrocher.

Petit à petit, l’état de santé du quadragénaire se détériore.

Mo tension commence monter.

Finalement, l’habitant de Dubreuil décide de se tourner vers la police. Il porte plainte contre Mustapha Mungralie.

Recherché par la police pour d’autres délits, le suspect était introuvable depuis quelques années. À la fin de la semaine dernière, les policiers enfin pu le retracer.

Durant son interrogatoire, Mustapha Mungralie est passé aux aveux. Une accusation provisoire d’escroquerie pèse déjà contre lui devant la cour de Moka. Il a été transféré en prison pour le prolongement de sa détention.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts