“J’ai suivi un traitement avec ce médecin qui dit être gynécologue pendant ma seconde grossesse. Et même lorsque j’étais enceinte de mon troisième enfant”, souligne Virginia Tranquille.
Le Dr Shyam Nundun Singh Purmessur.

Virginia Tranquille a fait une fausse couche, il y a peu, et soupçonne qu’il y a eu négligence médicale. Or, il se trouve que le “gynécologue” qui l’a suivie pendant sa grossesse est un généraliste.

Le Dr Shyam Nundun Singh Purmessur, dont l’appellation Community Gynaecologist & Reproductive Health Care Acupuncture, Hypnotherapy figure sur ses documents (voir ci-dessous), n’est pas enregistré comme spécialiste auprès du Medical Council (MC).

Selon Virginia Tranquille, elle payait Rs 800 pour chaque consultation.

D’ailleurs, même après le cas de négligence qui a eu lieu en ce qui me concerne, le docteur continue à opérer.

Elle n’avait pas idée que le médecin n’était pas un gynécologue inscrit au conseil de l’Ordre. Un médecin généraliste, qui travaille dans la fonction publique, ne peut exercer dans le privé. Ce privilège n’est accordé par le ministère de la Santé qu’aux médecins spécialistes.

Au ministère de tutelle, on confirme être au courant de cette affaire.

Le ministère suit ce cas de près. Nous ne comptons pas rester les bras croisés. Des actions vont suivre incessamment.

Il se trouve que le médecin fait également partie du MC, étant membre du board. Le MC peut-il agir dans un cas pareil ?

Vu qu’il s’agit d’un fonctionnaire, le MC ne peut rien faire. C’est au ministère de la Santé d’ouvrir une enquête. Le cas doit alors être référé à la Public Service Commission (PSC).

Mais peut-il continuer à exercer comme board member ? Selon la Medical Council Act, un membre du board peut être démis de ses fonctions sous certaines conditions. Par exemple, s’il tombe malade pendant une longue période, s’il est reconnu coupable de faute ou encore, s’il intègre la fonction publique après avoir été classé dans la catégorie des médecins du privé.

Si le médecin fait l’objet d’une enquête, il préserve sa place sur le board. Des décisions pourront être prises uniquement après les conclusions d’une enquête.

Sollicité, le Dr Shyam Nundun Singh Purmessur n’a rien voulu dire.

J’ai contacté mes avocats et j’agirai en temps et lieu. Je ne peux répondre sur les points techniques.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts