Il ne serait pas à ses premières frasques. Mohamad Faadil Choonee, 42 ans et domicilié à Sébastopol, ne cesse de faire la une des journaux. Pour des agressions sexuelles sur de jeunes garçons.

YOUR REACTION?

Le mode opératoire est le même. Mais cette fois, s’y ajoute ce qui ressemble à du blanchiment d’argent… Jeudi 21 mars, une plainte, la quatrième, a été déposée contre Faadil Choonee pour agression sexuelle.

Il est âgé de 19 ans et habite à Plaine-des-Papayes. Aux policiers, le jeune homme a expliqué qu’il a fait la connaissance de cet ancien proche du MSM sur Facebook en décembre 2018. Faadil Choonee s’est présenté comme un conseiller du PMO et directeur d’une PME.

Faadil Choonee aurait promis à sa victime de lui donner Rs 40 000. Le 13 mars dernier, le suspect, qui traîne déjà deux autres affaires d’agression sexuelle, a donné rendez-vous au jeune homme près d’une école. Ce dernier raconte :

Il m’avait envoyé un message disant qu’il passerait me prendre et que je devais mettre un string de couleur rouge.

Le jeune homme affirme qu’après avoir consommé des boissons alcoolisées à la plage de Pereybère, l’ancien activiste du MSM les avait emmenés dans un pensionnat où il a été menacé et agressé sexuellement.

J’ai commencé à pleurer. Il m’a mordu le cou.

Il a été examiné par un médecin de la police. Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Quelques jours plus tard, le suspect a de nouveau forcé le jeune homme à lui faire une fellation. Il a précisé que cette fois ci, Faadil Choonee l’a menacé de lui faire du mal s’il crie et qu’il avait un revolver dans la boîte à gants de sa voiture. 

L'enquête est placée sous la supervision de l'ACP Dawoonarain Divisional Commander Northern, du surintendant de police Behary et  de l'Assistant Surintendant de police Nucchedy.

Facebook Conversations




Latest Posts