Cette scène qu'a filmé ce chauffeur de camion, domicilié à Cap-Malheureux, mercredi 23 janvier, reflète une bien triste réalité. Et dépeint encore une fois, si besoin est, les ravages provoqués par la drogue synthétique.

Sur les images, on voit un jeune homme, tantôt titubant et se faufilant au milieu de la route principale de Vingt-Pieds à Péreybère, tantôt affalé sur le chemin, ayant perdu connaissance.

La vidéo comptabilisait, à hier, 20 000 vues. L'internaute ayant posté la vidéo a même reçu des menaces à peine voilées, et a préféré garder l'anonymat.

Pourtant, il raconte qu’en bon samaritain, il a tenté de porter secours à la victime.

Monn essaye mette li en sécurité pou ene loto pas tap ar li, mais li pas ti p comprend nanyen. En le plaçant sous un arbre, sa bouche a commencé à écumer. Monn verse inpé délo lor so la tête.

Dans la vidéo, on voit l’homme, âgé d'une vingtaine d’années, visiblement mal en point. Assis à même le sol, il gesticule tout en donnant l'impression d'être en transe. Avant de sombrer dans un état semi-comateux. Entre-temps, le chauffeur du camion sollicite l'aide de la police, qui transportera la victime quelques minutes plus tard à l’hôpital.

Venir en aide à cet homme était important, souligne le chauffeur.

Mo panvi dimounes tombe dans la drogue. À cause de mon cousin qui est lui aussi une victime de ce fléau, j'ai vu ma tante et mon oncle pleurer.

Pourquoi, alors, avoir posté la vidéo sur Facebook ? Pour faire le buzz ?

Mo ti p espérer ki kikenn pou réconnaite li ek aide li.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts