Jahmeel Peerally a été interpellé par une équipe de la CCID, mardi soir 24 mars. Cela, qu’après que l’activiste a posté sur sa page Facebook un message qui aurait contribué aux rumeurs d’émeutes dans le pays.

YOUR REACTION?

La publication de Jahmeel Peerally sur sa page Facebook a-t-elle contribué à alimenter les plus folles rumeurs d’émeutes dans le pays mardi soir, 24 mars ?

En effet, c’est ce qu’on pouvait lire sure sa page, après l’annonce par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, de la fermeture de tous les supermarchés, boutiques et boulangeries dès ce mardi soir, 24 mars, et ce jusqu’au 31 mars :

Rioting right now around the capital Port-Louis, Abercombie and Roche Bois Police Station under attack, [...] Jumbo Riche Terre being looted as I write this...

L'activiste Jahmeel Peerally a ensuite supprimé ce post sur Facebook et s'est excusé dans la foulée :

My apologies it really was Fake, even the POLICE WAS DUPPED! NO RIOTING IN PROGRSS.

La loi est claire : les personnes qui diffusent des fausses nouvelles risquent une peine maximale de 10 ans de prison et une amende allant jusqu'à Rs 1 million.

Facebook Conversations




Latest Posts