Arrêté le mercredi 25 mars 2020 pour la publication d’une fausse nouvelle sur sa page Facebook, Jahmeel Peerally a obtenu la liberté conditionnelle ce jeudi 26 mars.

YOUR REACTION?

Sa demande en ce sens a été entendue via visioconférence au Prosecutor’s Office de Bambous par la magistrate Reshma Sewpaul-Ramdour.

L’activiste devra s’acquitter d’une caution de Rs 30 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 150 000. La police avait objecté à sa demande de liberté provisoire, arguant qu’il s’enfuirait, récidiverait et interférerait avec les témoins. 

Jahmeel Peerally est défendu par l’avocat Sanjeev Teeluckdharry. Aussitôt la période de confinement levée, Jahmeel Peerally devra payer sa caution. 

Facebook Conversations




Latest Posts