Plus de 6 000 fonctionnaires ont été recrutés de juillet 2017 à juin 2018. Et à ce nombre, devraient s’ajouter quelque 5 000 recrues supplémentaires d’ici à 2019.

L’exercice de recrutement dans la fonction publique devrait, en effet, s’accélérer dans les mois qui viennent. Les responsables des différents ministères doivent soumettre leurs recommandations en fonction de leurs besoins. Surtout devant les nouveaux objectifs affichés par le gouvernement dans de nouveaux pôles de développement tels que l’intelligence artificielle, l’économie océanique et les infrastructures dont le Metro Express.

Les syndicats de la fonction publique disent veiller au grain pour que ces recrutements qui interviendront se fassent sans considérations partisanes. D’autant que ceux-ci interviendront à la veille des élections générales.

C’est le ministère de l’Éducation qui est le plus gros pourvoyeur d’emplois, avec 1 794 recrutements effectués. En deuxième position, le ministère de la Santé avec 1 362 emplois ; 749 pour le ministère de la fonction publique ; et 426 recrutements pour la police. D’ailleurs, l’effectif de la police devrait encore grossir d’ici à fin 2018, avec 1 000 recrues supplémentaires. Il s’agit d’une mesure annoncée par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, dans le Budget 2018-19.

Source: L'Express

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts