Jay, âgé de 17 ans, est admis en clinique. L’ado revenait du travail, dimanche soir 3 février, à Fond-du-Sac, quand il a été victime d’une agression au couteau en pleine rue.
L’adolescent se remet graduellement de ses blessures.

Alvin C., 30 ans, son agresseur, l’a poignardé à l’abdomen avant de prendre la poudre d’escampette.

La raison derrère ce geste demuere floue pour l’heure. L’agresseur, un toxicomane, aurait consommé des produits illicites. Il est activement recherché par la police.

Raj, le père de la victime, nous raconte ce qui s’est passé ce soir-là :

Mo garçon fek arrête collège. Linn commence travaille part-time dans ene supermarché dans Grand-Baie. En février li pou commence suive cours électrique, méchanique ek plomberie. Dimanche, linn sorti travail vers 10 heures asoir. Ene transport in kit li. Li ti p rentre lakaz même kan Alvin in crier li. Linn dire mo garçon vinn la, mo ena pou koze ar twa. Ene sel kou linn nek tire ene couteau ek commence pik mo garçon. Mo garçon in blessé partout. Linn perdi mari boukou disang. So bann camarades in amenn li lakaz. Zonn dire mwa ki Jay in faire ene accident, mais kan monn guette ban blessures la, monn fini koner menti. Zonn dire mwa la vérité lerla.

Raj a alors transporté son fils en toute urgence à l’hôpital du Nord. Après les premiers soins, il y a été admis.

Le père de la victime et les policiers se sont rendus sur le lieu de l’agression et ont récupéré un couteau d’une vingtaine de centimètres.

Mercredi, les proches de Jay l’ont conduit dans une clinique où il se remet lentement.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts