Ravindranath Bappoo, incarcéré pour avoir sauvagement tué sa femme Sandya en 2004, a été gracié par la présidence dans le courant de l’année. Il a obtenu 15 ans de rémission pour bonne conduite.

YOUR REACTION?

Sandya Bappoo et son mari Ravindranath.

D’après nos renseignements, le détenu qui devait retrouver la liberté en 2031 après avoir purgé 40 ans de prison, sera probablement libéré entre 2022 ou 2024. Soit après avoir additionné le laps de temps que le détenu a passé en détention préventive et ses heures de corvée.

Ravindranath Bappoo, plus connu comme Ravin, est le meurtrier de Sandya, sa femme. Cette dernière, qui était salesgirl de profession, a été agressée le 1er juin 2004 à coups de sabre dans la région de Port-Louis.

L'agression a été d'une telle violence que la victime a passé deux semaines dans le coma avant de rendre l'âme. Elle était âgée de 30 ans. Son mari, Ravin, a été appréhendé par les limiers. Il avait craché le morceau et a été condamné en 2008.

Mais avant cela, Sandya était une femme battue. C'est deux ans après son mariage qu'elle a subi les premières agressions de son mari. En 2002, elle a été tabassée pour avoir assisté au mariage de son frère.

Une année plus tard, elle est une fois de plus victime de la violence de son mari et trouve refuge chez ses parents. La photo de la victime qui circulait dans la presse, le visage défiguré, avait défrayé la chronique.

La victime avait bébéficié d'un Protection Order.

Facebook Conversations




Latest Posts