Mauvaise pub pour Maurice à l’île soeur. Flavien Anthony Adolphe Verenosy, un musicien réunionnais, a été sauvagement agressé au sabre par cinq individus à sa sortie d’une discothèque, à Grand-Baie, aux petites heures du mercredi 27 février dernier. Et il attend toujours que la police mauricienne parvienne à les retracer.
Il a eu les tendons sectionnés et de vilaines blessures sur tout le corps, ce qui nécessite plus de deux mois de rééducation avec un kinésithérapeute.

Originaire de Sainte-Marie, cet homme âgé de 29 ans était venu rendre visite à sa petite amie mauricienne. Il raconte le cauchemar qu’il a vécu au journal Le Quotidien de La Réunion. Comme le fait que ces hommes aient maintenus sa petite amie au sol alors qu’un autre s’acharnait sur lui.

Il a eu les tendons sectionnés et de vilaines blessures sur tout le corps, ce qui nécessite plus de deux mois de rééducation avec un kinésithérapeute.

Il ne cesse de revivre cette scène chaque nuit bien qu’il ait consulté un psychiatre et un psychologue.

Pour moi, c’était une tentative d’assassinat, un guet-apens, et tout ça pour rien. Les gens doivent savoir que l’île Maurice peut être un endroit dangereux. Aujourd’hui, c’est moi, demain ça sera qui ?

Aux Casernes centrales, on explique qu’une enquête a été ouverte par la police régulière à l’issue d’une plainte pour agression avec circonstances aggravantes. Et que les enquêteurs attendent toujours de mettre la main sur des images de vidéosurveillance autour de la boîte de nuit où l’agression s’est produite.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts