Enceinte de jumeaux, une femme âgée de 31 ans a perdu ses bébés à cinq mois de grossesse. La police soupçonne qu’elle s’est fait avorter de façon médicamenteuse. Le cas a été rapporté à la police, samedi 26 janvier.
La jeune femme de 31 ans.

L’habitante de Grand-Baie, qui est sous observation à l’hôpital Jeetoo, récuse ces allégations et parle de fausse couche causée par la fatigue.

La trentenaire, qui vit chez ses parents, a deux enfants de son premier mariage et un troisième de son second mari. Qui est le père de ses jumeaux ? Le père de la jeune femme nous déclare :

Zamais li pann dire mwa ou so mama. Linn nek dire nous ki so dernier ti copain in al Rodrigues ek pas pou rétourner. Mo panvi mo tifi tombe dans ene piège. Monn demande li si copain li pou kav prend responsabilité bann zenfants la. Li pann répone mwa.

Interrogée, la jeune femme fait ressortir qu’elle n’a jamais voulu avorter car elle souhaitait avoir d’autres enfants.

Zamais mo pann prend cytotec pou faire bann bébés la aller. Si mo ti ena pou faire li, mo ti pou faire li au début et non pas après cinq mois. Monn faire ene fausse couche.

La jeune mère explique qu’elle doit veiller sur son père malade. Quant à sa mère, elle était souffrante et hospitalisée.

Mo ena boukou responsabilités. C'est fatigue ek stress kinn cause sa.

L’enquête se poursuit.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts