Marie Hélène None, une Malgache âgée de 36 ans, a été traduite devant la Bail and Remand Court, samedi 6 janvier.

Une accusation provisoire d’agression avec préméditation a été logée contre elle après qu’un Français, âgé de 52 ans, avait été découvert gisant dans une mare de sang avec une profonde entaille au cou en décembre.

La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. La trentenaire a été reconduite en cellule policière.

Le quinquagénaire, qui habitait dans un appartement à Grand-Baie, avait fait la connaissance de la suspecte dans la même localité. Mais durant une énième rencontre, les deux ressortissants étrangers se sont disputés à propos d’un sac. Ils se trouvaient sur la route principale de la localité.

Marie Hélène None aurait demandé au Français de lui rendre un sac. Ce dernier devait lui expliquer que l’objet n’était pas en sa possession. La trentenaire l’aurait alors agressé avec un objet pointu avant de prendre la fuite.

Alertée, la police du tourisme a été mandée sur les lieux de l’incident. Le touriste a été transporté à l’hôpital du Nord.

Marie Hélène None, qui était recherchée depuis, a été arrêtée, vendredi 5 janvier, lors d’une opération de la police de Baie-du-Tombeau et de Grand-Baie ainsi que les limiers de la Special Squad de la Northern Division. La suspecte avait élu domicile à Baie-du-Tombeau.

Lors de son interrogatoire, Marie Hélène None a nié les faits qui lui sont reprochés. Le Français, qui s’est remis de ses blessures, a quitté l’hôpital, samedi. Il regagne son pays demain.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts