À l’origine de cet incident : un quadragénaire a installé son étal de poisson dans le quartier à GRNO. Chose qu’auraient peu appréciée un autre poissonnier et ses fils, dont l’un est âgé de 16 ans.

Mo pou touy twa si to continuer vann poisson laba.

Ces menaces auraient été proférées par le fils d’un poissonnier, âgé de 21 ans, à un autre vendeur de poisson, à Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO), dimanche 13 mai. Le jeune homme aurait été armé d’un sabre. Il a été arrêté le même jour, sous une accusation provisoire de menaces, tandis que ses deux présumés complices sont accusés de vagabondage.

Depuis, la victime, âgée de 49 ans, et sa famille vivent dans la peur. D’autant que le suspect a été libéré sous caution, hier mercredi 16 mai.

À l’origine de cet incident : le plaignant a installé un étal près de l’école locale pour vendre du poisson. Chose que n’aurait pas apprécié un autre poissonnier qui a deux étals de poissons dans la région, dont l’un est occupé par son fils de 21 ans.

Dans sa déposition, le poissonnier, qui habite Canal-Dayot, GRNO, relate qu’il se trouvait dans la localité, aux alentours de 8 heures, dimanche matin, lorsque le jeune homme qui habite ce quartier s’est approché de lui et aurait commencé à l’insulter.

Le poissonnier affirme qu’il a préféré ignorer le jeune par peur que la situation ne dégénère. Il a cependant appelé la police.

Le suspect serait revenu à la charge vers 9 h 30 le même jour. Alors que le quadragénaire attendait la venue des policiers devant chez lui, le suspect se serait pointé avec un sabre à la main, accompagné de son père et de son frère de 16 ans. L'homme de 21 ans aurait lancé au poissonnier :

Mo pou fini twa, mo pou coupe twa.

Le poissonnier de 49 ans et sa femme, qui aurait assisté à la scène, se seraient réfugiés chez eux jusqu’à ce qu’arrive la police. Les suspects avaient, eux, déjà quitté les lieux.

Les officiers ont emmené la victime au poste de police pour qu’il fasse sa déposition.

Peu avant 14 heures dimanche, une équipe de policiers a débarqué au domicile des trois suspects. Or, ces derniers ont pu s’enfuir.

Le père et son fils mineur sont soupçonnés de rogue and vagabond et d’avoir été en possession d’un sabre de 40 cm à l’arrivée des policiers. Et ce, devant des membres du public.

L’homme de 21 ans a, lui, été arrêté un peu plus tard le même jour. Il est accusé d’avoir proféré des injures devant des membres du public, dont des enfants. Il avait été placé au centre de détention d’Alcatraz, aux Casernes centrales.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts