Les menaces de mort continuent à pleuvoir suivant la manifestation anti-LGBT illégale de samedi. Résultat : deux plaintes ont été faites au CCID, hier mardi 5 juin.

YOUR REACTION?

Najeeb Fokeerbux

Najeeb Fokeerbux, fondateur de Young Queer Alliance, a été le premier à se rendre aux Casernes centrales, peu avant 10 heures, suivi de Pauline Verner, consultante du collectif Arc-en-Ciel, vers midi.

Najeeb Fokeerbux a affirmé avoir été menacé suivant le rassemblement LGBT qui a eu lieu samedi. Il a expliqué aux enquêteurs avoir reçu deux emails faisant mention de menaces de mort contre sa personne depuis samedi.

Il a ajouté avoir, en 2017, reçu trois menaces de mort. Mais il n’y avait pas porté attention. Cependant, après la manifestation anti-LGBT de samedi, il dit craindre pour sa sécurité désormais.

Quant à Pauline Verner, c’est accompagnée de Mes Jean Claude Bibi, Désiré Dian et Sherven Govinden qu’elle est venue une seconde fois porter plainte pour menaces de mort. Vendredi dernier, elle s’était rendue aux Casernes centrales après avoir reçu 126 menaces de mort. Un regroupement sectaire avait menacé de la “mutiler” et de la “tuer”, suivant la conférence de presse du collectif Arc-en-Ciel tenue la veille.

De leur côté, les homophobes continuent à sévir. Depuis hier matin, plusieurs affiches anti-LGBT ont été placardées dans la capitale.

Facebook Conversations




Latest Posts