Un entrepreneur en construction, âgé de 57 ans, est décédé dans un campement à Riambel, mardi 18 septembre aux alentours de 17 heures. Sa maîtresse, paniquée, l’a abandonné sur place.

YOUR REACTION?

La maîtresse de la victime.

Pas étonnant, car il s’agit de la cousine de l’épouse de la victime. Que dirait cette dernière en apprenant que son époux entretenait une liaison extra-conjugale ?

Prise de remord, la maîtresse, âgée de 42 ans, a alerté la police. Lorsque les hommes du sergent Figaro de la CID de Souillac se sont rendus sur les lieux, ils ont découvert le quinquagénaire, un entrepreneur en construction, inerte sur le sol. Il portait uniquement un caleçon.

La victime gardait les clés du campement pour s’occuper des travaux de… maintenance durant l’absence du propriétaire qui se trouve à l’étranger.

D’après nos renseignements, le quinquagénaire et sa maîtresse qui ne se sont pas vus pendant quatre mois, avaient prévu de passer des moments intimes ensemble. Des retrouvailles qui s’annonçaient torrides et surtout… mortelles.

L’enquête est menée sous la supervision du chef inspecteur Baureck.

Source: Inside News

Facebook Conversations




Latest Posts