Les faits se sont déroulés le samedi 24 novembre à Quartier-Militaire.

YOUR REACTION?

Après avoir consommé de l'alcool, un homme de 42 ans a passé sa femme à tabac en la rouant de coups de poings. 

Elle a alors trouvé refuge chez des voisins qui ont appelé la police car elle avait peur pour ses enfants.

Les policiers, arrivés sur les lieux, ont découvert la victime avec un énorme hématome. Mais la victime n’a pas voulu porter plainte car elle avait peur des représailles de la part de son mari.

L'épouse est victime de violence conjugale depuis longtemps. Elle a porté plainte à maintes reprises mais, à chaque fois, elle la retire.

Le suspect, connu des forces de l'ordre, a expliqué :

Li trop couillon ! Nanyen li pas comprend kan koze ar li. Mo ti bizin mette li dans so place. Pas kav tousa temps nous maryé la, li pankor comprend ki li pas bizin vinn amerd mwa kan mo p batte ene ti drink.

Il reste en détention provisoire.

Facebook Conversations




Latest Posts