Son fils s’en serait pris à elle. Cette habitante d’Union, âgée de 85 ans, a été admise à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle. La police a pu mettre la main sur le fils, un contracteur de 42 ans qui était recherché.
L’octogénaire a eu deux côtes fracturées.

Il a été arrêté dans la semaine et une charge de illtreating elderly person pesait contre lui. Il a, toutefois, été relâché contre une caution de Rs 5 000.

Selon l’octogénaire, elle a été agressée le vendredi le 22 juin. Elle parlait à sa bru lorsque son fils serait arrivé pour la traiter de tous les noms.

Ki to p koze ar mo femme ? Il m’a giflée et m’a lancé des gros mots. Il m’a traînée jusqu’à la cuisine pour m’étrangler. Je me suis cognée contre les meubles et j’ai deux côtes fracturées. Il m’a frappée à coups de pied.

Elle a demandé un Protection Order afin de se protéger de son fils.

Depuis deux ans, soutient cette mère, elle subit les mauvais traitements de ce dernier, qui voudrait qu’elle lui lègue tout son héritage. Devant son refus, il serait devenu violent.

Monn dire li ki li ena 5 soeurs ek bizin donne zot tou pareil mais li pas lé tann parler. Li dire péna pou donne personne, ki tou pou li parski so papa in dire prend tou. Son père lui avait légué trois lopins de terre.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts