Un drame s'est produit à Rose-Belle hier après-midi, lundi 2 septembre. Kevin Jean Pascal Lisette, un habitant de la localité âgé de 22 ans, a tué son père, Tony Lisette, 48 ans, avant de se constituer prisonnier. Il est passé aux aveux lors de son interrogatoire.

YOUR REACTION?

Tony Lisette (en médaillon) a été poignardé à Rose-Belle.

Émoi à Chakla Lane, Rose-Belle. Tony Lisette a été retrouvé gisant dans une mare de sang au premier étage de la maison de son fils, Kevin Jean Pascal Lisette.

Monn pik mo papa.

C’est ce qu’a confié le jeune homme aux enquêteurs, hier après-midi, après s’être constitué prisonnier au poste de police de Rose-Belle.

Kevin Jean Pascal Lisette, danseur dans un hôtel, a également déclaré aux policiers qu’il souffrirait d’un problème psychiatrique. D’ajouter que c’est dans un accès de colère qu’il a poignardé son père. Car le quadragénaire, un habitant d’Eau-Coulée venu passer quelques jours chez lui, lui reprochait son style de vie, a-t-il précisé.

Kevin Jean Pascal Lisette

Les policiers du poste de police de Rose-Belle, les officiers du SOCO, les photographes et un médecin de la police, ainsi que la CID se sont rendus sur les lieux du crime. Arrivés sur place, ils ont vu le corps sans vie de Tony Lisette.

Le corps de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital de Rose-Belle. L’autopsie sera pratiquée aujourd’hui à l’hôpital Victoria, à Candos. Quant à l’arme du crime, soit un couteau, elle a été sécurisée.

Sollicitée, l’ex-femme de Tony Lisette, une habitante de Rivière-des-Créoles, raconte que depuis le samedi 31 août, elle s’est rendue chez son fils.

Son père est venu le voir et ils se sont disputés.

Son ex-époux aurait dû retourner chez lui, mais il est resté au domicile de Kevin Jean Pascal Lisette, indique-t-elle.

Dimanche, mon fils et moi, nous sommes allés chez moi. Comme mon fils avait oublié son chargeur et son téléphone n’avait plus de batterie, il est retourné à Rose-Belle. Je lui ai dit que je l’attendais à Mahébourg pour une sortie. Une fois chez lui, il m’a appelée pour me dire que son père était toujours à son domicile.

Mais depuis, poursuit la mère, elle n’a pas eu de ses nouvelles.

Plus tard, on m’a appelée pour m’informer du crime et que la police était sur les lieux.

L’enquête se poursuit.

Facebook Conversations




Latest Posts