“Acheter sur un îlot à l’île Maurice.” Vous avez dû apercevoir ce slogan sur les panneaux d’affichage à travers le pays.

La compagnie Diamond Estates propose la vente de sept appartements sur l’îlot Fortier, dans l’ouest du pays. Ce sont les premiers du genre sur un îlot.

Ces résidences seront accessibles aussi bien aux Mauriciens qu’aux étrangers, contre 662 500 euros, soit Rs 26 500 000. Un responsable de Diamond Estates nous confie :

Nous allons entamer la construction des appartements d’ici la fin de l’année. Et nous espérons que dans 12, voire 13 mois, tout sera livré.

Il y a des modèles avec deux chambres et trois chambres. Deux appartements ont trouvé preneurs. L’îlot comprend déjà des maisons individuelles. Le responsable de Diamond Estates souligne que les appartements ne sont pas réservés aux résidents.

Nous ne devons pas déranger ceux qui résident déjà sur les lieux. Nous respectons le cahier des charges qui nous a été recommandé pour la construction sur cet îlot.

S’agissant de l’infrastructure routière, le promoteur bénéficie du développement des Salines car une route va relier l’îlot à la route principale d’ici peu.

L’îlot Fortier est une île de concession privée d’une superficie d’au moins 5 hectares. Il est détenu par les héritiers de François Fortier, qui était l’initiateur des salines dans la région de Rivière-Noire. Parmi ses héritiers, dont la famille Pilot et Koenig, certains en ont gardé une partie tandis que d’autres ont vendu. D’ailleurs, une partie de cet îlot faisait l’objet d’une bataille légale entre des propriétaires et des promoteurs immobiliers il y a  une dizaine d’années.

Cet îlot a 1 km de plage et est bordé d’un lagon. Une autre île a un projet hôtelier, c’est l’île des Deux Cocos, au large de Blue-Bay, qui est louée à bail par le groupe Lux*. Cet îlot a été habité par le gouverneur britannique sir Hesketh Bell entre 1916 et 1924. Il a d’ailleurs construit une villa, qui a été refaite.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts