Ivan Collendavelloo a qualifié les fonctionnaires de “paresseux” en parlant de la construction de la Mediclinic de Trèfles, lors d’un congrès à Trèfles, le lundi 4 novembre. Mais ce qui aura surtout marqué la réunion, c’est l’attaque en règle qu’il a faite contre le MMM, épargnant les travaillistes, une première depuis le début de la campagne électorale.

YOUR REACTION?

Ivan Collendavelloo.

Il n’aura pas fallu attendre 24 heures après les meetings nationaux des trois blocs politiques en lice pour le scrutin du 7 novembre pour qu’Ivan Collendavelloo prenne pour cible principale les mauves.

Selon le leader du ML, la lente chute de popularité de Paul Bérenger a commencé en 1987, où les militants “ti plein ar li”. Ivan Collendavelloo a ajouté qu’en 1991, par crainte de voir le leader du MMM rechuter, Shirin Aumeeruddy-Cziffra lui a cédé sa place. Il précise que ce dernier avait alors cru qu’il était devenu un grand héros. 

Pour Ivan Collendavelloo, Paul Bérenger n’a rien fait pour Stanley/Rose-Hill lorsqu’il a été successivement vice-Premier ministre et Premier ministre. Il a précisé que le leader du MMM a plutôt choisi de construire un marché à Triolet.

Plusieurs anciens militants qui ont quitté le MMM sont intervenus avec le même message. Ils ont demandé aux électeurs de la circonscription de mettre leur sentiment pour le parti mauve et son leader de côté.

Facebook Conversations




Latest Posts