L'occupation illégale de la Place d'Armes, samedi 2 juin, à Port-Louis par des groupuscules extrémistes musulmans menés par Javed Meetoo, un prédicateur radical connu des autorités mauriciennes et de la cellule anti-terrorisme, et la manifestation qui a suivi, ont mis les militants de la marche pacifique organisée par le Collectif Arc-en-ciel en danger.

Des relations troubles entre certains ministres et des groupuscules musulmans extrémistes

La responsabilité du gouvernement et des forces policières ont été mises en cause par de nombreux hommes politiques et par certains médias suite à son refus d'arrêter immédiatement Javed Meetoo lors de cette manifestation illégale, connaissant ses actions répétées pour déstabiliser le pays. 

Leur silence est-il lié aux relations troubles de certains ministres avec des groupuscules de musulmans extrémistes. Comme par exemple entre la Voix musulmane et l'ancien vice-Premier ministre Showkutally Soodhun ainsi que de sa fidèle lieutenant Roubina Jadoo-Jaunbocus, devenue entre temps ministre de l'Egalité du genre et de la famille ! 

Ils ont été aperçus plusieurs fois notamment lors d'un dîner organisé pour célébrer l'ouverture de l'ambassade de Maurice en Arabie saoudite et lors de réunions nocturnes avec, pour toile de fond, des pavillons arabes ainsi que le portrait du roi d'Arabie saoudite en signe d'allégeance.



YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts