Un fusil de chasse a été saisi chez un habitant de Gros-Billot, Rose-Belle, dimanche 4 novembre.

La maison de cet entrepreneur de 42 ans avait été vandalisée la veille au soir. Une vingtaine de personnes avaient débarqué chez lui et avaient saccagé son domicile.

La police pense que cette arme aurait pu avoir servi pour tirer sur un jeune de 18 ans. Cet habitant de Surinam a été admis à l’hôpital du Nord aux petites heures dimanche.

Ce jeune homme, blessé au bras, a subi une délicate intervention chirurgicale. Il a été transféré à l’hôpital Jeetoo où il est sous surveillance policière.

Il a donné plusieurs versions pour expliquer sa blessure, ce qui intrigue les enquêteurs. Dans un premier temps il avait raconté qu’il revenait d’une fête et attendait qu’on le récupère, à proximité du jardin de Plaine-Verte dimanche aux aurores. Deux individus se bagarraient à quelques mètres de lui et il a été blessé lorsqu’un coup de feu a été tiré.

Mais il est ensuite revenu sur ses dires. Il a avancé qu’il ne se trouvait pas à Plaine-Verte mais à côté d’un autre jardin à Port-Louis. Cette fois-ci, il a expliqué qu’il était seul et qu’il ne connaissait pas bien les lieux. Une quinzaine de personnes se bagarraient et il a été touché par une balle perdue.

La police a visionné des images CCTV dans les parages du jardin de la Compagnie mais celles-ci ne montrent aucun incident de ce genre. Plusieurs policiers qui étaient de service dans les environs du jardin ont été questionnés et ont dit ne pas avoir entendu de détonation.

La victime a ensuite dit qu’elle donnerait sa version des faits en présence de son avocat lorsqu’elle irait mieux. Le jeune de 18 ans est en liberté conditionnelle pour vol avec violence. Or, la CID de Rose- Belle a appris qu’un coup de feu avait été tiré lorsque la maison de l’entrepreneur avait été saccagée à Gros-Billot. L’arme à feu a été envoyée aux fins d’analyse au laboratoire scientifique.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts