Le couperet est tombé dans la matinée de ce jeudi 16 avril.

YOUR REACTION?

La Cour Suprême a tranché en faveur de Top FM dans l’affaire qui l’opposait à l’Independant Broadcasting Authority (IBA) et a demandé à l’instance de geler sa demande d’explications.

Pour rappel, l’IBA avait adressé une correspondance à la direction de Top FM le 8 avril dernier. L’instance régulatrice avait donné une semaine à la radio pour s’expliquer sur les propos de Jack Bizlall contre le Premier ministre indien, Narendra Modi, lors d’une émission diffusée le 24 février dernier. Voici ce qu’avait dit le syndicaliste durant l’émission : 

Nous bizin kapav ena courage pou dire Modi deux kitsoz, enn kitsoz, fou so lipied en dehors nous société. To pas ene dimoune crédible pou assizer pou vinn dire nous ki nous bizin faire et par ailleurs, c'est ki li pe rode faire dans l'Inde anti-musulman, anti-certains religions, li pou vinn faire sa dans Maurice...

Le délai devait arriver à expiration hier. Top FM avait alors fait une demande de révision judiciaire de la demande de l’IBA et un gel de la demande d’explication jusqu’à ce que le judicial review soit entendu. La demande a été agrée par la Cour.

Par ailleurs, la licence de Top FM avait été suspendue par l’IBA le 3 avril dernier pour deux jours suite à un reportage sur la constitution du board de l’instance régulatrice.

Facebook Conversations




Latest Posts