Le temps s'est arrêté chez la famille Jobah, à Résidence Kennedy, Quatre-Bornes.

YOUR REACTION?

Annabelle Jobah

Bhunjun et Marie-Ange Jobah sont inconsolables. Leur fille unique, Annabelle, superviseur dans une usine, est décédée hier après-midi, dimanche 24 septembre, quelques minutes après s’être baignée dans le lagon de La Prairie. Elle était en compagnie de son amoureux.

Le rapport d'autopsie indique que son décès est dû à une hémorragie cérébrale. Ses funérailles auront lieu aujourd’hui.

Le rapport d'autopsie.

Annabelle et son fiancé se sont rendus à La Prairie vers 10 heures, pour une baignade dans le lagon. Tout allait bien, raconte Bhunjun Jobah.

Mais la victime se serait trouvée en difficulté à un certain moment, avance-t-il. Son petit ami l’aurait alors amenée à terre.

Une ambulance a été sollicitée pour la conduire à l’hôpital Dr Yves Cantin, à Rivière- Noire. Mais hélas, les médecins n'ont pu que constater le décès de la jeune femme.

A peine la nouvelle annoncée aux parents d’Annabelle hier, proches et amis ont afflué chez eux pour présenter leurs condoléances.

Bhunjun Jobah, d’une voix nouée, raconte que sa fille, 27 ans, était très joviale et aimait la vie. Elle aimait nager et pratiquait l’athlétisme et le volley-ball, ajoute-t-il:

Annabelle ek so fiancé ti kone zot camarades dépi 3 ans. Zot ti ena intention maryé bientôt...

La police de Bel-Ombre a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances exactes de ce drame.

Facebook Conversations




Latest Posts