Dans le petit village de Clémencia, dans le district de Flacq, s’élève le Aroul Migou Bala Dhandayuthami Swami Kovil, premier temple tamoul de Maurice. Construit entre 1856 et 1859, c’est lui qui abrita la première célébration du Cavadee.

Cavadee, la fête de Mourouga, est célébré plusieurs fois dans l’année. La celebration la plus connue est la fête du Thaipoosam Cavadee, qui a lieu généralement en janvier ou parfois en février. Les fidèles pour participer à cette cérémonie jeûnent pendant 10 jours.

Le dixième jour de la fête, au matin, ceux qui ont fait le vœu de porter un kavadi et de se faire transpercer les joues, la langue et le corps d’aiguilles, forment une procession. Précédés par des musiciens et parfois de danseuses, pénitents et pénitentes, se rendent d’abord à la rivière puis jusqu’au temple, accompagnés par les prêtres. La procession est suivie par une foule de croyants auxquels se mêlent de nombreux curieux et de plus en plus de touristes.

Les célébrations les plus impressionnantes se déroulents dans le légendaire Sri Sockalingum Meenatchee Ammen, connu comme Kaylassam ou Kaylasson. Sa construction a suivi après quelques années celles du Aroul Migou Bala Dhandayuthami Swami Kovil.

La première pierre de ce prestigieux édifice des faubourgs nord de Port-Louis a été posée en 1854. A cette époque une épidémie de cholera décimait la population et les commerçants tamouls de la capitale décidèrent d’ériger un temple au dieu Shiva.

Les travaux furent cependant retardés par les épidemies et les cyclones et ne purent être complétés qu’en 1860, année où le temple fut consacré. Par la suite un bassin fut construit en 1908 et un mur d’enceinte fut érigé en 1912.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts