Son histoire fait sourciller. Une jeune femme de 31 ans allègue avoir été violée par un individu à Les Salines en octobre. Or ce n’est que le dimanche 2 décembre qu’elle s’est rendue au poste de police de Bain des Dames pour porter plainte contre son agresseur.
La jeune femme de 31 ans.

La présumée victime raconte dans sa déposition que le jour de son agression, elle est sortie du dispensaire de Cassis, lorsqu’elle a été accostée par un individu. Ce dernier lui a fait des propos indécents avant de lui faire des avances.

La présumée victime.

Essuyant un refus de sa part, le suspect a sorti un objet pointu, qu’il avait dissimulé dans sa poche, avant de la menacer.

Prise de peur, elle a été contrainte de le suivre à Les Salines dans un endroit isolé. C’est là, dit-elle, qu’elle a été violée. Son calvaire, selon ses dires, a duré environ une heure. Après avoir assouvi ses pulsions, l’agresseur a pris la poudre d’escampette.

La victime n’a pas voulu se faire examiner par un médecin pour le moment.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts